Randonnée de Sillingy 28 avril

Après plusieurs semaines de beau temps en mars et avril, la dégradation de la météo affecte l’enthousiasme de plus d’un cyclo. Ce dernier week-end d’avril, au moins trois  cyclos du VCA (dont un photographe caché derrière son objectif) ont affronté les éléments, sur l’un des tracés concoctés par nos amis du Cyclo-Club de la Mandallaz. Ils ont opté bravement pour le parcours de 105 kilomètres qui les a conduit vers Seyssel pour un détour dans l’Ain jusqu’à Injoux-Génissiat avant un retour vers Sillingy en passant par Clarafond, Frangy, Desingy et la Balme de Sillingy.

Au final 2000 mètres de dénivelé pour nos trois valeureux cyclos.

Cliquer sur la photo pour accéder à l’album

(Merci à Bernard B. pour les photos)

Notre partenaire
Chauss-avenue


trombinoscope 2019

Qui est adhérent ou adhérente du VCA ?

Les portraits des adhérents et adhérentes du VCA sont à retrouver

à la rubrique « Membres »onglet « Trombinoscope 2019 »

rubrique accessible aux seuls adhérents

Merci à Bernard C. pour les prises de vues

Notre partenaire
L’entrepot du vélo
cliquez

 

 

 

 

 

 


Protégé : état des challenges au 25 avril 2019

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


randonneurs du 25 avril

Ce jeudi 25 avril,  la sortie randonneurs proposait un parcours de 74 kilomètres pour 1000 mètres de dénivelé. Plusieurs ascensions (notables en ce début de saison) étaient au programme : col de Bluffy depuis Menthon, Voie Romaine depuis Dingy jusqu’à Naves, Deyrier depuis le Plot, Le col des Menulles depuis le Pont de la Caille, dernière difficulté du jour, ouvrait le retour sur Annecy par la Balme de Sillingy. 
Cliquer sur l’image pour accéder à l’album.
Merci à Lionel D. pour les images.
Notre partenaire
cliquez


22 avril : deux randonneurs à reculons ?

3 partants ce lundi 22 avril dont deux qui menacent dès le départ de ne pas aller jusqu’au bout du circuit, l’un prétextant une saison blanche l’an passé et l’autre un excès de quelques kilos ajoutés à une sortie vélo l’avant-veille et une sortie en montagne la veille dans le Salève. Bon-gré, mal gré, ces deux boulets auto-accusés avancent, le premier s’empressant de grimper en tête dès le premier col, le plus bas de la Haute-Savoie ( le col de Bluffy que d’aucuns appellent le TPSB -le Tout Petit Saint-Bernard), le second profitant de ses kilos superflus pour distancer allègrement ses camarades en descente.

Vient la terrible rampe de la Voie Romaine. Le premier sourit devant l’inscription romaine. Le second arrive quelque  quart d’heure plus tard et prend une gamelle mémorable, son destrier se cabrant et retrouvant les 2 roues en l’air (la bénignité de la chute vous autorise à rire sans retenue). La chute donne soif : l’eau de Naves n’est pas potable et la fontaine de Thorens est fermée. Le capitaine de route réussira miraculeusement à remplir la gourde du pauvre cyclo. L’assoiffé s’empresse de restaurer son taux d ‘hydratation avec une satisfaction digne d’un rescapé. Cette eau bienfaisante alourdit encore notre camarade qui sème ses coéquipiers dans la descente vers la Filière.

Quand les deux plots arrivent au Plot, la menace d’abandon du circuit à Groisy revient de la part des deux tiers du groupe. Finalement Bernard S. envisage de grimper vers Cruseilles jusqu’à l’embranchement qui mène au pont de la Caille. Jean-Noël, le second fantassin, ne s’en laisse pas compter et accepte encore ce petit dénivelé supplémentaire.  Incompris ou distrait plutôt que vicieux, Bernard S. ignore la bretelle qui mène au pont et remonte jusqu’à Cruseilles. Le chuteur du jour suit en ahanant l’opéré du genou qui le conduit jusqu’à son village natal, Croézu (Cruseilles en patois). Le second mutin grogne un peu mais avoue que le paysage est ma foi bien joli. Il est rassuré de la descente jusqu’au pont Charles Albert où les mutins prévoient toujours d’abandonner le bataillon. Quelques photos redonnent le courage et finalement les trois partants se retrouvent au col des Menulles puis à Sillingy et sont tous trois arrivant vers  18 H 00 à Boutae (nom latin d’Annecy pour les éventuels ignares de son histoire)

Cliquer sur l’image pour accéder à l’album.
Merci à Bernard C. pour les images et le compte rendu
Notre partenaire

Cycles Toinet

cliquez !

 

 

 

/